•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal : Discussion

Pénélope McQuade anime Pénélope.
Rattrapage du mercredi 13 oct. 2021 : Deuil périnatal, et tout sur le gin

Journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal : Discussion

Vivre un deuil périnatal : « Au moment où on attend la vie, c’est la mort qui arrive »

Gros plan sur les pieds d'un bébé enveloppés dans des couvertures.
Un bébé nouveau-néPHOTO : iStock / Lisa5201
Pénélope McQuade anime Pénélope.
PénélopePublié le 13 octobre 2021

Il y a 4 ans, Mireille St-Pierre a perdu sa fille, Romane, à 6 mois de grossesse, alors qu'elle était en voyage à New York. Anie Grondin a elle perdu sa fille Maram, un bébé jumeau, il y a 15 ans. Les deux femmes racontent ce douloureux moment qui a changé leur vie et comment elles ont fait le deuil de leur bébé mort à la naissance. Anie Grondin, qui a cofondé l'association Parents orphelins, explique qu'il s'agit d'un deuil très complexe durant lequel il n'est pas rare de ressentir de la culpabilité.

« On a l’expérience commune de vivre l’incompréhension des gens de ce qu’on vit. »

—  Mireille St-Pierre

C’est pour faire comprendre ce qu’elle a traversé que Mireille St-Pierre, illustratrice, a composé la BD roman La brume (Éditions Front Froid). Elle parle notamment de ses plus grands regrets, dont celui de ne pas avoir demandé à voir sa fille.

Photographie post-mortem

La photographe Isabelle L’Italien se joint ensuite à la discussion pour raconter son travail qui consiste à immortaliser ces premiers instants qui sont aussi les derniers. Elle souligne l’importance d’avoir une trace durable de ces enfants-là.

Vous trouverez les liens mentionnés dans l’entrevue dans les références de l’émission.