•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Ces éducatrices de la petite enfance qui quittent le navire à contrecœur

Une petite table pour enfants est recouverte d'un jeu avec des chiffres et des lettres dans une salle qui accueille des enfants.
Une salle de garderiePHOTO : iStock
Pénélope McQuade anime Pénélope.
PénélopePublié le 31 août 2021

Malgré l'amour de leur métier d'éducatrice de la petite enfance, Jennifer Martin et Dominique Bélair ont décidé d'y renoncer. Elles expliquent les nombreuses raisons qui les ont poussées à faire ce choix après 19 et 17 ans de carrière. Les deux femmes énumèrent ce qui devrait changer pour favoriser le recrutement alors que Québec a annoncé vouloir créer 9000 places en garderie d'ici deux ans.

L’éducatrice de la petite enfance Elizabeth O’Farrell, l’une des instigatrices du mouvement Valorisons ma profession, participe également à la discussion. Elle dresse un portrait de la situation et des revendications du personnel éducateur, et explique ce qui la fait tenir pour sa part.