•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pénélope, ICI Première.
Pénélope, ICI Première.
Rattrapage du 22 mars 2021 : Perte d'habiletés sociales, et gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire : Entrevue avec Éric Ménard

Le gaspillage alimentaire, inclus dans le modèle d’affaires des entreprises

Publié le 22 mars 2021
Une poubelle remplie d'aliments encore frais.
Les Canadiens font piètre figure en termes de gaspillage alimentaire.PHOTO : iStock

Le Programme des Nations unies pour l'environnement a révélé que les Canadiens sont les pires gaspilleurs par habitant parmi les citoyens des 54 pays évalués récemment par l'Organisation des Nations unies (ONU). Or, Éric Ménard remet en cause ces chiffres, puisque le rapport prend en considération uniquement les déchets domestiques et non l'ensemble du gaspillage dans la chaîne alimentaire. « Il y a du gaspillage intentionnel qui commence dès le champ à cause de la sélection, soit ce qu'on récolte et ce qu'on ne récolte pas. Les standards commerciaux sont une des plus grosses causes du gaspillage alimentaire », affirme Éric Ménard, dit l'Enverdeur, qui précise qu'en raison du manque de données sur le sujet au Canada, il est difficile de quantifier l'ampleur du problème.

Éric Ménard explique comment les aliments sont gaspillés au fil de la chaîne alimentaire, de la production à la transformation jusqu’à la distribution. Il fait également mention des conséquences de ce problème sur le consommateur et des initiatives pour réduire le gaspillage, qui sont trop peu nombreuses selon lui.