•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La santé mentale des jeunes, avec Catherine Girard-Audet et Myriam Day Asselin

Pénélope McQuade anime Pénélope.
Rattrapage du 4 févr. 2021 : Viggo Mortensen, et une heure et demie spéciale sur la santé mentale

La santé mentale des jeunes, avec Catherine Girard-Audet et Myriam Day Asselin

Anxiété, démotivation, écoute : comment se portent les jeunes?

Profil en noir d'un homme assis sur une chaise et qui a le front appuyé dans sa main.
Les appels à Tel-jeunes ont bondi depuis le début de la pandémie.PHOTO : iStock
Pénélope McQuade anime Pénélope.
PénélopePublié le 4 février 2021

Après presque un an de pandémie, la santé mentale des jeunes a beaucoup évolué, mais pas pour le mieux, constatent l'autrice Catherine Girard-Audet et Myriam Day Asselin, sexologue et coordonnatrice à Tel-jeunes. Elles dressent ensemble le portrait de comment se sentent les ados et les jeunes adultes en plus de donner quelques suggestions pour les accompagner.

Catherine Girard-Audet répond aux lectrices du magazine Cool! qui lui écrivent en quête de conseils. Celle qui se considère comme leur « grande sœur » est d’avis qu’il est crucial de normaliser la détresse pour mieux la surmonter.

« C’est normal de ne pas bien aller. Juste de leur dire ça, j’ai l’impression que ça leur enlève de la pression […] Ce que j’essaie de leur rappeler, c’est qu’on est tous dans le même bateau. »

— Une citation de  Catherine Girard-Audet, autrice

Il n’est pas rare qu’elle redirige ses correspondantes vers des ressources mieux outillées qu’elle, comme Tel-jeunes. Myriam Day Asselin a d’ailleurs constaté une augmentation importante du nombre de prises de contact par des jeunes en détresse.

La sexologue de formation les accompagne, mais elle rappelle aussi aux adultes de l’entourage de ces jeunes qu’ils peuvent être utiles en faisant preuve d’empathie.

« Derrière une demande d’aide d’un jeune, il y a beaucoup d’obstacles […] Si comme adulte on s’imprègne de ce qu’ils peuvent se dire en nous demandant de l’aide, ça va nous aider à bien les accueillir, à les valider dans leur recherche d’aide. »

— Une citation de  Myriam Day Asselin, sexologue et coordonnatrice à Tel-jeunes

Besoin d'aide?