•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pénélope, ICI Première.

Quand le tournage d’une scène de nudité dérape, et comment y remédier

Publié le 27 janvier 2021
Gros plan d'une grosse caméra.
Une caméra de cinémaPHOTO : iStock

À 18 ans, la comédienne Éléonore Loiselle a vécu une expérience traumatisante lors du tournage d'une scène intime. « Il y avait un manque de communication et d'écoute; ce sont des bases à avoir pour tourner [ces scènes] dans le respect », raconte-t-elle. Avec la comédienne Eve Landry et la réalisatrice et scénariste Louise Archambault, elle discute des dérapages qui peuvent arriver sur les plateaux de tournage quand il est question de nudité et comment faire pour les éviter. Pénélope McQuade reçoit également Chantal Cousineau, ancienne comédienne aujourd'hui coordonnatrice d'intimité à Los Angeles.

Chantal Cousineau explique que son poste de coordonnatrice d’intimité consiste à engager la conversation en amont entre l’équipe de tournage et la distribution, puis à être présente lors du tournage pour assurer le dialogue et faire en sorte que ce qui a été décidé soit respecté.

Eve Landry souligne que les scènes de nudité ne concernent pas seulement les scènes de sexe, mais aussi des scènes où le personnage a à se déshabiller ou prend une douche.

« C’est comme un ballet, il faut prendre soin des gens qui sont à l'écran. Ce sont eux qui sont vulnérables dans ces situations-là. »

—  Louise Archambault, réalisatrice et scénariste