•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pénélope, ICI Première.
Pénélope, ICI Première.
Rattrapage du 25 janv. 2021 : Au cœur de la DPJ, Hassoun Camara, et les vieux contre-attaquent

Au coeur de la DPJ : Entrevue avec Mélanie Campeau et Myriam, une intervenante

Au cœur de la DPJ : incursion dans le travail des intervenantes

Publié le 25 janvier 2021
Un enfant avec un sac à la main.
Au cœur de la DPJPHOTO : Radio-Canada

« Je voulais montrer la réalité sur le terrain, mettre en lumière ce qu'on fait au quotidien. Je trouve que c'est le plus beau métier du monde, alors j'espère aussi en motiver à venir nous rejoindre », explique Myriam, intervenante à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ), au micro de Pénélope. C'est pour cela qu'elle a accepté de participer à la docusérie Au cœur de la DPJ, présentée à ICI RDI. Mélanie Campeau, coproductrice et idéatrice de la série, souligne que le but est de comprendre le travail de ces intervenantes en les suivant sur une longue période sur le terrain.

Myriam explique en quoi consiste son travail d’intervenante responsable de l’application des mesures et pourquoi elle a choisi cette carrière à la réputation difficile.

Elle rappelle le cheminement d’un cas à la DPJ : signalement, évaluation, prise de mesures volontaires ou judiciaires, application des mesures pendant une durée déterminée, révision des mesures à l’issue de ce délai, fermeture du dossier ou prise de nouvelles mesures.

Les deux premiers épisodes de la docusérie Au cœur de la DPJ seront diffusés le 25 janvier à 20 h et à 20 h 30 à ICI RDI. Les huit épisodes suivants seront présentés les lundis à 20 h. Du 1er février au 22 mars 2021 à 20 h 30, à l’issue de la diffusion de chaque épisode, Anne-Marie Dussault animera 24/60 : grand angle DPJ. Enfin, le 23 mars à 20 h, au lendemain du dernier épisode, 24/60 proposera une grande discussion de 60 minutes sur les solutions possibles visant à venir en aide aux enfants de la DPJ.