•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pénélope, ICI Première.
Pénélope, ICI Première.
Rattrapage du 1er déc. 2020 : Catherine Ringer, et la Journée mondiale de lutte contre le sida

Sonia Lupien : Le laboratoire qui quantifie le bonheur en utilisant Twitter

Le laboratoire qui mesure le bonheur grâce à Twitter

Publié le 1 décembre 2020
Illustration d'un cellulaire tenu entre deux mains.
Consulter son téléphonePHOTO : iStock

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il n'y a pas que du négatif sur Twitter. Un laboratoire scientifique de l'Université du Vermont, aux États-Unis, se sert même du réseau social pour mesurer le bonheur. Notre collaboratrice spécialiste en neurosciences, Sonia Lupien, présente les résultats de ce travail étonnant. Elle rapporte que même si nous sommes plus enclins à nous focaliser sur les informations négatives, nous avons aussi une tendance universelle à utiliser plus de mots positifs que de mots négatifs dans nos conversations, y compris sur Twitter.

Sonia Lupien explique que les membres de l’équipe du Computational Story Lab (Nouvelle fenêtre), du mathématicien Chris Danforth, travaillent à partir d’un outil qu’ils ont créé spécialement pour sonder chaque jour les messages Twitter des utilisateurs américains et leur donner un « score de bonheur » : l’hédonomètre (Nouvelle fenêtre).

Sonia Lupien fait part de quelques-uns des résultats les plus marquants de l’hédonomètre :

  • Les mots les plus positifs publiés sur Twitter chaque jour sont rire, bonheur, amour et haha.
  • Le samedi est le jour le plus heureux de la semaine, et le mardi, le moins heureux.
  • L’État américain où on écrit le plus de mots heureux est Hawaii, tandis que le Mississippi et la Louisiane sont ceux où on en écrit le moins.
  • Noël est le jour de l’année où circulent le plus de mots heureux.
  • Depuis la création de l’hédonomètre en 2009, c’est de 2009 à 2011 que les utilisateurs américains de Twitter ont employé le plus de mots heureux.