•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pénélope, ICI Première.

Jean Desclos, le prêtre qui défend l’aide médicale à bien mourir

Publié le 5 novembre 2020
Gros plan sur les pétales d'une fleur de pissenlit qui s'envolent.
Une fleur de pissenlit PHOTO : iStock / ksass

Jean Desclos, prêtre dans le diocèse de Sherbrooke et professeur de théologie à la retraite, est favorable à l'aide médicale à mourir. Dans son livre L'aide médicale à bien mourir (Éditions Médiaspaul), il soutient cette position qui va à l'encontre de celle défendue officiellement par le Vatican. « J'ai pris un risque en faisant ce projet d'écriture », affirme-t-il. Il raconte à Isabelle Craig comment son vécu l'a amené à changer d'opinion sur la fin de vie et pourquoi il tient à apporter une façon de penser autrement au sein de l'Église.

« Il faut faire place à la compassion. La compassion, c’est le regard aimant par rapport à la personne souffrante, comment l’aider à vivre sa fin de vie correctement. »

—  Jean Desclos, professeur et doyen à la retraite de la Faculté de théologie de l’Université de Sherbrooke, prêtre dans le diocèse de Sherbrooke