•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Clinique famille : Discussion sur l'image corporelle

Pénélope McQuade anime Pénélope.
Rattrapage du 29 sept. 2022 : Canal Famille, et notre image corporelle

Clinique famille : Discussion sur l'image corporelle

Comment se construire une image corporelle saine

Illustration montrant des personnes en bleu et rouge.
Une foule de jeunes adultes.PHOTO : iStock / Drante
Pénélope McQuade anime Pénélope.
PénélopePublié le 29 septembre 2022

« Être à 5 livres du bonheur. » Cette image en dit long sur la perception que nous avons de notre propre corps. Pourtant, tout se passe entre les deux oreilles et non pas sur la balance, comme le disent Dre Nadia Gagnier et Stéphanie Deslauriers. Elles déconstruisent l'idée de reproduire des canons de beauté qui ne tiennent souvent pas compte de la réalité.

« Passer une heure à se maquiller et à angoisser, c’est probablement le signe d’une image corporelle déficiente », dit Nadia Gagnier.

Nos deux chroniqueuses du jeudi expliquent que les effets d’une telle distorsion peuvent jouer sur l’estime de soi et influencer la façon dont on entre en relation avec les autres.

Chose certaine, ça impose une pression indue qui rend les paramètres de la satisfaction quasiment inatteignables.

Pendant l’heure consacrée à l’image corporelle, les deux femmes donnent une foule de ressources pour favoriser l’acceptation de soi.

Elles discutent aussi les défis d’acceptation auxquels sont confrontés les personnes âgées de même que les hommes.