•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Dre Marie-Ève Cotton : Pardonner en cas d’agression

Pénélope McQuade anime Pénélope.
Rattrapage du 5 juill. 2022 : Betty Bonifassi, et indépendance algérienne

Dre Marie-Ève Cotton : Pardonner en cas d’agression

Pardonner une agression, un long chemin propre à chaque personne

Une femme relâche un vol de colombes devant un coucher de soleil.
Le pardon est libérateur, mais il doit apparaître naturellement, au terme d'une véritable guérison psychologique, selon Marie-Ève Cotton.PHOTO : iStock
Pénélope McQuade anime Pénélope.
PénélopePublié le 5 juillet 2022

Similaire au deuil, il est le signe d'une métabolisation émotive proche de l'acceptation. Toutefois, il résulte d'un long processus qui ne peut être précipité ni forcé par une idéologie, surtout lorsqu'une faute grave a été commise. Marie-Ève Cotton, psychiatre, compare les effets positifs et négatifs de la clémence morale, du ressentiment, de la vengeance et de la punition.

Selon la Dre Cotton, le pardon trop hâtif peut même avoir des effets négatifs comme le sentiment de culpabilité.

« On n’atteint pas l’apaisement juste en souhaitant l’atteindre ou en voulant pardonner. On l’atteint après un long processus psychologique qui nous fait passer à travers plusieurs émotions comme la colère, la tristesse, le fantasme de vengeance, etc. »

— Une citation de  Marie-Ève Cotton, psychiatre

Le titre de ce segment a été ultérieurement modifié afin de mieux refléter l’esprit de la chronique.