•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Chronique sexualité avec Sylvie Lavallée et Guillaume Perreault

Le titre Pénélope affiché en triple sur un fond neutre.
Rattrapage du jeudi 10 mars 2022 : André Sauvé, Caroline Dawson, et l’abstinence sexuelle

Chronique sexualité avec Sylvie Lavallée et Guillaume Perreault

Un mois sans sexe : « Un défi érotique »

Deux hommes se prennent dans les bras, habillés, sur un lit.
Un couple enlacéPHOTO : Getty Images / miodrag ignjatovic
Le titre Pénélope affiché en triple sur un fond neutre.
PénélopePublié le 10 mars 2022

« Ce n'est pas un mois pour se priver [de sexe], mais un mois pour se réinventer », propose la thérapeute en sexologie Sylvie Lavallée. Avec le sexologue Guillaume Perreault, elle nous éclaire sur les bienfaits de l'abstinence sexuelle voulue. Notre duo de sexologues nous invite à redéfinir notre séduction et à engager des discussions autour de nos relations.

Au-delà du couple, c’est la place même de la sexualité dans nos vies qui est visée par le défi, selon Sylvie Lavallée. D’ailleurs, l’abstinence peut aussi être le résultat de déceptions ou d'insatisfactions, comme le soulignent les deux sexologues.

« Il y en a plusieurs qui s’emmerdent en baisant. »

— Une citation de  Sylvie Lavallée, thérapeute en sexologie

Les sexologues s’interrogent aussi sur la façon dont l’abstinence peut avoir des effets inattendus au sein du couple.