•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Sonia Lupien : Peindre pour diminuer son stress, 2e partie

Pénélope McQuade anime Pénélope.

Peindre (ou tricoter, conduire, faire des casse-têtes) pour diminuer son stress

Gros plan sur une femme, pinceau à la main, penchée sur une toile qui représente des fleurs et des fruits.
Une femme peint.PHOTO : iStock / Vladimir Vladimirov
Pénélope McQuade anime Pénélope.
PénélopePublié le 18 janvier 2022

Notre collaboratrice Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences et spécialiste du stress, explique pourquoi peindre, colorier ou jouer aux échecs ou d'un instrument peut s'apparenter à la pratique de la méditation. Elle mentionne les trois conditions qu'une activité doit remplir pour permettre à la personne qui s'y adonne d'atteindre un état d'engagement cognitif (flow) et d'ainsi diminuer son stress comme si elle faisait de la relaxation.

« Un des remèdes pour aider notre cerveau à se reposer est l’engagement cognitif. »

— Une citation de  Sonia Lupien

Rattrapez la première partie de la chronique de Sonia Lupien.