•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pénélope, ICI Première.
Pénélope, ICI Première.
Rattrapage du 16 avr. 2020 : Guy Nadon, Françoise David et Patrice Michaud

Discussion avec Françoise David et Jean-Luc Mongrain sur les aînés

Françoise David et Jean-Luc Mongrain : pour une réflexion collective sur la place des personnes âgées

Publié le 16 avril 2020
Deux photos de Jean-Luc Mongrain et Françoise David devant un micro de radio.
Jean-Luc Mongrain et Françoise DavidPHOTO : Radio-Canada / Olivier Lalande et Coralie Mensa

« J'hésite entre colère, incrédulité, indignation, révolte », affirme notre collaboratrice Françoise David, en réaction à la crise de la COVID-19 qui frappe fort les personnes âgées dans les CHSLD au Québec. En compagnie de Jean-Luc Mongrain, elle analyse les sources du problème et discute de la contribution des personnes aînées à la vie sociale. « C'est l'occasion d'une belle réflexion sur nous tous collectivement. [...] La vieillesse n'est [plus] une sagesse, c'est devenu un défaut », regrette Jean-Luc Mongrain.

« Comment est-ce qu’on a pu, collectivement et depuis longtemps, abandonner à ce point notre responsabilité auprès des personnes âgées en perte d'autonomie? On récolte ce qu’on a semé. »

—  Françoise David

« Ce que l'on vit présentement est une manifestation de cette négligence sociale dans un contrat [entre l'État et sa population] qui était une promesse. »

—  Jean-Luc Mongrain

Pour changer les choses, Jean-Luc Mongrain estime qu'il faudra une volonté énorme et un consensus de tous les acteurs de la société civile. Françoise David souhaite qu’après la crise, une commission spéciale sur la situation des personnes âgées soit mise en place au Québec.