•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pénélope, ICI Première.

Faux souvenirs : les effets du cannabis sur la mémoire

Publié le 20 février 2020
Illustration de deux feuilles de cannabis et d'un cerveau.
Cerveau et cannabisPHOTO : iStock

Notre chroniqueuse spécialiste en neurosciences Sonia Lupien explique qu'une population est particulièrement sensible aux fausses mémoires : les fumeurs de cannabis. Elle précise que s'il existe ce que les chercheurs appellent des « fausses mémoires », c'est que la mémoire est un phénomène reconstructif qui peut être sujet aux distorsions.

Selon les études qu'elle cite, les personnes sous influence de cannabis ont tendance à générer plus de faux souvenirs que ceux qui n'ont pas fumé, ce qui peut avoir des conséquences non négligeables dans le cas d'interrogatoires policiers, démontre-t-elle.