•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pénélope, ICI Première.
Pénélope, ICI Première.
Rattrapage du 29 janv. 2020 : Thierry Lhermitte et réussir son divorce

Science et foi avec Matthieu Dugal et Alain Crevier

L'aide médicale à mourir face aux souffrances physiques et psychologiques

Publié le 29 janvier 2020
Illustration du profil de la tête d'un homme dont le cerveau est encombré de vapeur noire.
Avoir des idées noiresPHOTO : iStock

Lundi, Québec a finalement décidé de suspendre indéfiniment l'élargissement de l'accès à l'aide médicale à mourir aux personnes atteintes de troubles mentaux. Notre duo Science et foi, Alain Crevier et Matthieu Dugal, s'interroge sur le sens des souffrances physiques et psychologiques. « Dans ce vaste champ de l'aide médicale à mourir, la dérive se trouve dans notre incompréhension des choses », estime Alain Crevier.

« Notre compréhension de la maladie mentale a évolué, mais embrouille encore sérieusement le débat sur l'élargissement de l'aide médicale à mourir », observe Alain Crevier.

Matthieu Dugal souligne les efforts pour déstigmatiser les blessures psychologiques depuis des années pour faire en sorte qu'elles soient aussi légitimes d'être l'objet de compassion que les blessures physiques. Si on peut aujourd'hui affirmer qu'une douleur psychologique est réelle, Matthieu Dugal estime qu'il faut alors en tirer les conclusions pour élargir l'aide médicale à mourir.