•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pénélope, ICI Première.
Pénélope, ICI Première.
Pénélope

Rattrapage du 11 mai 2021 : Alouettes de Montréal, Denis Côté, et la pseudoscience

Résumé

Entrevue avec Danny Maciocia, directeur général des Alouettes de Montréal, et Luc Brodeur Jourdain, ex-joueur vedette et membre de l'équipe d'entraîneurs; duo international avec Agnès Gruda et Michèle Ouimet; entretien avec le réalisateur Denis Côté pour son film Hygiène sociale; trio santé sur le film Jalon et la douleur, sur la science et la pseudoscience, et sur la collaboration interprofessionnelle; et réaction de Jean-Philippe Pleau au décès de Serge Bouchard.

  • 9 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Pénélope McQuade

  • 9 heures 7 minutes

    Recrues québécoises chez les Alouettes de Montréal : Entrevue

    Danny Maciocia assis à une table derrière un micro et un casque de football des Alouettes de Montréal.

    Les Alouettes de Montréal mettent les Québécois à l’honneur

    Alors que le Canadien de Montréal vient de disputer son premier match en 100 ans sans joueur québécois, l'équipe des Alouettes de Montréal en a ajouté une dizaine à ses rangs depuis le début de l'année. « On a choisi les meilleurs joueurs », affirme Danny Maciocia, directeur général des Alouettes de Montréal, au micro de Pénélope. Luc Brodeur-Jourdain, ex-joueur vedette et entraîneur adjoint de la ligne offensive, souligne que cela témoigne du succès des programmes universitaires de développement du football au Québec. Le duo explique aussi en quoi le fonctionnement de la Ligue canadienne de football (LCF) diffère de celui de la Ligue nationale de hockey (LNH).
  • 9 heures 37 minutes

    Duo inter avec Agnès Gruda et Michèle Ouimet

  • 10 heures 6 minutes

    Sommaire de la deuxième heure avec Pénélope McQuade

  • 10 heures 7 minutes

    Le film Hygiène sociale : Entrevue avec le cinéaste Denis Côté

    Dans un champ, deux hommes et une femme (Eve Duranceau) dans une robe d'époque.

    Hygiène sociale : une première comédie pour Denis Côté

    « C'est une nouvelle brique à une œuvre qui est propulsée par des insatisfactions par rapport au cinéma. Cela dit, c'est une comédie, c'est léger. » Voilà comment le cinéaste Denis Côté présente son nouveau film, Hygiène sociale, en salle le 14 mai. Il raconte que l'histoire dormait dans un tiroir depuis cinq ans avant qu'il la ressuscite, l'été passé. « Larissa Corriveau m'a demandé de faire quelque chose pendant la pandémie parce que tout le monde s'ennuyait. On n'avait pas le temps de demander des bourses, des budgets. On a décidé de faire ça entre amis sans se rémunérer, et c'est un truc fait en quatre-cinq jours », mentionne Denis Côté, qui signe l'écriture, la production et la réalisation du film.
  • 10 heures 32 minutes

    Trio santé avec Denis Fortier, Sonia Lupien et la Dre Chantal Vallée

  • 10 heures 41 minutes

    Denis Fortier : Le film Jalon

  • 10 heures 51 minutes

    Sonia Lupien : Comment distinguer la science de la pseudoscience, 1re partie

    Un homme se tient le menton, sceptique.

    Science et pseudoscience, comment les distinguer?

    « La science approche les faits en faisant des expériences et en acceptant les résultats obtenus, quels qu'ils soient. La pseudoscience approche les faits en convainquant les gens que ces faits sont vrais, car ils sont logiques, mais sans les soumettre à l'expérimentation », explique la spécialiste en neurosciences Sonia Lupien au micro de Pénélope.
  • 11 heures 6 minutes

    Ouverture de la 3e heure avec Pénélope McQuade

  • 11 heures 7 minutes

    Sonia Lupien : Comment distinguer la science de la pseudoscience, 2e partie

  • 11 heures 11 minutes

    La Dre Chantal Vallée : La collaboration interprofessionnelle

  • 11 heures 21 minutes

    Décès de Serge Bouchard : Entrevue avec Jean-Philippe Pleau

    Il sourit au micro.

    Jean-Philippe Pleau : « Côtoyer Serge Bouchard au quotidien était un immense privilège »

    « C'est très difficile, on encaisse le choc. Je me fais à l'idée, ce n'est pas une mince affaire. Je lui ai parlé encore hier soir. » Pénélope McQuade recueille les premiers mots de Jean-Philippe Pleau quelques minutes après l'annonce du décès de Serge Bouchard. Les deux hommes travaillaient ensemble depuis 11 ans et animaient l'émission C'est fou, sur ICI Première, qui était en pause depuis quatre semaines. « Il avait très hâte de reprendre la radio. Il s'ennuyait de ses auditeurs, de moi, du recherchiste », témoigne son ami. Jean-Philippe Pleau rappelle sa bienveillance naturelle et son travail avec la communauté innue. Il termine en imaginant ce que Serge Bouchard aurait dit pour nous réconforter de sa disparition.