•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Nouveau projet de recherche pour le Collège Boréal

Pas comme d'habitude.
Rattrapage du vendredi 2 juillet 2021

Nouveau projet de recherche pour le Collège Boréal

Étudier l’impact de la pandémie sur le domaine funéraire

Un homme en tenue de plastique, masqué et muni de gants, pousse un cercueil dans un corbillard.
La pandémie a bouleversé le domaine funéraire et elle a eu des conséquences sur la santé mentale de son personnel.PHOTO : Reuters / Susana Vera
Pas comme d'habitude.
Pas comme d'habitudePublié le 2 juillet 2021

Avec la crise de la COVID-19, le domaine funéraire se retrouve totalement chamboulé. À cause des consignes sanitaires empêchant les grands rassemblements, plusieurs familles ont repoussé, repensé ou même annulé les funérailles d'un proche et la distanciation sociale a rendu le deuil plus difficile pour plusieurs.

Aspect souvent oublié, la pandémie a également eu un grand impact sur le personnel du domaine funéraire. Et c’est justement ce qu’un nouveau projet de recherche du Collège Boréal, en partenariat avec la Ontario Association of Cemetery and Funeral Professionals (OACFP), tente de mettre en lumière.

Homme debout devant des fenêtres, souriant à la caméra.

Donald Perreault est professeur dans le programme Directeur(trice) funéraire au Collège Boréal à Sudbury

Gracieuseté / Collège Boréal

Donald Perreault, professeur dans le programme Directeur(trice) de funérailles au Collège Boréal, explique que la recherche permettra d’identifier les défis vécus par le personnel funéraire qui a, entre autres, connu beaucoup d’épuisements professionnels durant la dernière année.