•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Pas banale, la vie!, ICI Première.
Pas banale, la vie!, ICI Première.
Pas banale, la vie!

Audio fil du dimanche 1 juillet 2018

Résumé

  • 15 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Isabelle Craig

  • 15 heures 6 minutes

    Gertrude Madore, pêcheuse d'anguilles

  • 15 heures 20 minutes

    Pierre Le Fèvre, scaphandrier professionnel

    Un scaphandrier sous l'eau montre une boîte de suppléments vitaminiques à la caméra.

    Pierre Le Fèvre : une immersion dans la vie d’un passionné des profondeurs

    L'eau, Pierre Le Fèvre est vraiment tombé dedans quand il était petit. À l'âge de 4 ans, il s'est sauvé de la maison avec son masque et ses palmes pour aller jouer dans les rapides de Lachine. Heureusement, un pêcheur l'a secouru. Au lieu de le punir, son père lui a offert une petite piscine dans la cour arrière pour occuper sa passion naissante. Lorsque Pierre Le Fèvre a découvert dans un livre une image de scaphandrier, ce fut une révélation : c'est ce qu'il voulait faire de sa vie.
  • 15 heures 39 minutes

    Jean Bédard, biologiste et fondateur de Duvetnor

    Un homme avec une casquette bleue et des lunettes de soleil est sur un bateau.

    Jean Bédard, le pessimiste qui agit pour préserver l’environnement

    Jean Bédard est un biologiste de grande réputation. Il a mené plusieurs luttes – notamment pour la préservation de la rivière Jacques-Cartier –, mais son plus grand combat a été d'acquérir plusieurs îles dans l'estuaire du Saint-Laurent en vue de les préserver et de les mettre en valeur.