•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le parcours de Bob Rae, ambassadeur du Canada à l'ONU

Parcours.
Rattrapage du jeudi 25 nov. 2021 : Le parcours de Bob Rae

Le parcours de Bob Rae, ambassadeur du Canada à l'ONU

Bob Rae, politicien et diplomate de père en fils

Bob Rae parle, assis devant des drapeaux canadiens.
Bob RaePHOTO : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick
Parcours.
ParcoursPublié le 26 novembre 2021

La politique a toujours fait partie de la vie de Bob Rae, fils du diplomate Saul Rae. Il est devenu député à Ottawa en 1978, et, en 1990, premier ministre de l'Ontario sous la bannière du Nouveau Parti démocrate. Aujourd'hui, Bob Rae est ambassadeur du Canada aux Nations unies à New York, poste qu'a occupé son père de 1972 à 1976.

« J’ai été profondément surpris et ému par l’invitation du premier ministre [Justin Trudeau] », raconte Bob Rae au sujet de cette nomination. De plus, c’est Pierre Elliott Trudeau qui avait nommé son père, Saul Rae, à l’ONU. « Mes parents sont avec moi dans le travail que je fais », affirme l'homme qui porte toujours sur lui un exemplaire, marqué du nom de son père, de la charte des Nations unies.

Avant de discuter plus en détail de sa carrière politique, Bob Rae rend brièvement compte du travail de l’ONU lors de la pandémie de la COVID-19. « L’ONU est un miroir de tous les pays du monde. Comme organisation, [elle n’a] pas l’indépendance de faire n’importe quoi, et ce n’est pas un gouvernement international », explique-t-il. « Le monde a manqué d'une réponse complètement solidaire face au virus », déplore Bob Rae.