•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le parcours d'Alain Lefèvre, pianiste

Parcours.

Le combat d’Alain Lefèvre pour se faire une place au soleil

Accoudé sur un piano, Alain Lefèvre regarde la caméra.
Alain LefèvrePHOTO : Warner Classics
Parcours.
ParcoursPublié le 15 octobre 2021

Le pianiste et compositeur de renommée internationale Alain Lefèvre raconte les difficultés qu'il a vécues pour faire sa place dans le milieu de la musique classique au Québec. « J'ai toujours cru beaucoup plus en l'amour, en l'amitié, en la fidélité que dans cette espèce de quête impossible de devenir quelqu'un de connu », confie-t-il à Jacques Beauchamp.

Par chance, l’homme d’affaires Pierre Péladeau l’a pris sous son aile, et plus tard, l’animateur Guy A. Lepage a coproduit son premier disque de compositions originales. Cependant, Alain Lefèvre a toujours valorisé d’autres domaines que la musique classique dans sa vie.

« Je suis intéressé par tout. J’ai adoré la lutte, l’époque d’Eddie Creatchman, de Gino Bravo, de Gino Brito, toutes les musiques. J’ai toujours refusé cette espèce de carcan du musicien pur et dur qui ne peut parler que d’une chose, la musique. »

— Une citation de  Alain Lefèvre, pianiste et compositeur

Enfin, Jacques Beauchamp fait entendre à Alain Lefèvre une entrevue de 1971, alors que le pianiste a 9 ans et qu'il vient de remporter deux concours. Cette archive sonore provoque une vive émotion chez Alain Lefèvre.