•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

François Dompierre, le musicien chanceux

François Dompierre, en studio
Le musicien et compositeur François DompierrePHOTO : Radio-Canada / Jean-Simon Fabien
Parcours.
ParcoursPublié le 20 septembre 2021

Jacques Beauchamp reçoit le musicien François Dompierre en tant que tout premier invité de cette nouvelle émission. Ce dernier a signé les musiques d'innombrables campagnes publicitaires, d'une soixantaine de films et de près de 200 chansons avec les plus grands noms de l'industrie. Rencontre avec un gourmand de la musique, de la bonne chère et de la vie.

« Ma première carte de la Guilde des musiciens date de 1958 », raconte celui qui a commencé à jouer dans des églises et dans des restaurants à 15 ou à 16 ans. En 1964, François Dompierre lance un premier disque, comme chanteur. « C’était la porte d’entrée à la musique, à l’époque. […] Je voulais déjà faire de la musique pour gagner ma vie », explique-t-il.

Il connaît véritablement le succès en 1969 avec l’œuvre Demain matin, Montréal m’attend, réalisée avec l’auteur et dramaturge Michel Tremblay. Et en 1974, le disque instrumental Dompierre et la pièce Saute-mouton changent sa vie, en raison de l'immense succès de celle-ci.

François Dompierre s’est également distingué avec la musique de la campagne publicitaire de bière On est six millions, faut se parler, qu’il a d’ailleurs chantée. « Le texte et la campagne étaient dans l’air du temps. […] On était à une époque nationaliste », déclare-t-il. C'est aussi lui qui est derrière celle du film Le déclin de l’empire américain : « [Denys Arcand] savait exactement ce qu’il voulait », dit-il.

Le musicien a en outre collaboré avec Félix Leclerc pendant 10 à 12 ans. « C’est quelqu’un qui avait le talent de nous mettre à l’aise, affirme François Dompierre. Comme tous les grands professionnels, il acceptait des conseils. » Avec Pauline Julien, la collaboration a été plus courte, mais a engendré la chanson L’âme à la tendresse, qui a été intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2019.

Enfin, François Dompierre parle de l’amitié, une des valeurs qu’il chérit. Le publicitaire Jean-Jacques Stréliski, avec lequel il a travaillé, témoigne de leur relation, ainsi que l’ex-animatrice Suzanne Lévesque.