•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Émilie Bibeau : Le «staycation» ou l'art d'être touriste dans sa propre ville

Parasol et gobelets, ICI Première.
Rattrapage du 31 juill. 2022 : Patsy Gallant, Jérôme Déchêne, Léane Labrèche-Dor et Reda Saoui

Émilie Bibeau : Le «staycation» ou l'art d'être touriste dans sa propre ville

Le staycation ou l'art d'être touriste dans sa propre ville, avec Émilie Bibeau

La comédienne Émilie Bibeau
La comédienne Émilie BibeauPHOTO : Radio-Canada / Christian Côté
Parasol et gobelets, ICI Première.
Parasol et gobeletsPublié le 1 août 2022

Émilie Bibeau s'adresse à toutes les personnes un peu aigries qui ne peuvent pas partir en voyage. La comédienne leur propose une solution de rechange en vogue : le staycation, qui est un mot-valise formé de « stay [rester] » et de « vacation [vacances] ». L'inflation économique et les vagues successives de COVID-19 sont d'excellentes raisons de planifier des activités à faire dans le confort de sa ville, selon la chroniqueuse.

Émilie Bibeau propose la lecture de Voyage autour de ma chambre, un récit de Xavier De Maistre datant de 1794, à qui l'on devrait selon elle attribuer la paternité de l’expression « staycation ».

Résumé du roman : Le comte Xavier de Maistre eut de multiples occasions de voyager au cours de sa brillante carrière militaire. C’est pourtant un tout autre voyage qu’il nous raconte ici : celui qu’il dut faire dans sa chambre durant 42 jours après avoir été mis aux arrêts. Profitant de cette solitude, détournant le récit de voyage et l’autobiographie, le jeune officier nous livre une parodie romantique où le moi est omniprésent.