•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Marc-André Bodet : l'avenir du Parti vert du Canada

Panorama, Émission, Première avec Grégory Bernard
Rattrapage du mercredi 23 novembre 2022

Entrevue avec Marc-André Bodet : l'avenir du Parti vert du Canada

Un nouvel élan pour le Parti vert du Canada?

Elizabeth May et Jonathan Pedneault au pupitre devant un fond avec le logo du Parti vert canadien
Elizabeth May a été élue à la chefferie du Parti vert canadien, qu'elle dirigera avec son binôme Jonathan Pedneault.PHOTO : La Presse canadienne
Panorama, Émission, Première avec Grégory Bernard
PanoramaPublié le 24 novembre 2022

Samedi dernier, Elizabeth May et son binôme Jonathan Pedneault ont été élus à la tête du Parti vert du Canada. Alors que l'urgence climatique s'est imposée dans les esprits et que nombre de citoyens pressent leurs gouvernants d'agir, Marc-André Bodet, professeur au département de Science politique de l'Université Laval, relativise les chances de ce parti de participer un jour à une coalition gouvernementale.

Cette co-chefferie permettra de parler à des électeurs plus jeunes, francophones, et de s’ouvrir à des formes de diversité. Mais cela restera difficile pour le Parti vert de s’imposer dans le jeu politique, notamment parce que d’autres partis ont récupéré l’enjeu de l’environnement et que les écologistes n’ont pas d’expertise de gouvernement.

À moins, souligne Marc-André Bodet, que la crise écologique ne s’aggrave de manière très significative, ou qu’une réforme de grande ampleur transforme les règles du système politique canadien.