•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Se loger en C.-B. quand on est étudiant

Panorama, Émission, Première avec Grégory Bernard
Rattrapage du mardi 16 août 2022

Se loger en C.-B. quand on est étudiant

Étudiant et son chat, recherchent logement abordable, centre-ville de Victoria

Une pancarte de logement à louer dans une fenêtre.
Les logements vacants se font rares dans plusieurs municipalités.PHOTO : Radio-Canada
Panorama, Émission, Première avec Grégory Bernard
PanoramaPublié le 17 août 2022

Même si Vancouver a le taux locatif le plus élevé du Canada, la recherche de logement n'en est pas moins rocambolesque ailleurs dans la province. À Victoria, un logement d'une chambre à coucher coûte en moyenne 2000 $, ce qui peut être difficile à justifier pour un étudiant comme Gerrit Wesselink. Il voudrait déménager, mais estime que son logement actuel est plus ou moins bon marché.

« Je vis dans un studio. La cuisine, mon bureau, mon lit sont tous dans la même pièce. Je n’ai pas de stationnement. Mais je vis au centre-ville pour 1200$. Ce n’est pas parfait, mais c’est une belle trouvaille. »

Gerrit étudie à temps plein à la maîtrise en gouvernance autochtone à l’Université de Victoria. Il travaille aussi presque à temps plein. Il compte environ 60 à 70 heures par semaine pour combler ses deux intérêts. Il aimerait déménager dans un appartement plus grand, mais craint ne pas pouvoir payer les frais supplémentaires.

« C’est très difficile de se trouver un logement et les étudiants ne peuvent pas payer un agent de location qui travaille souvent avec des gérants d’immeubles  »

— Une citation de  Gerrit Wesselink, étudiant

Gerrit reste à l’affût du marché, et veut se donner du temps pour trouver quelque chose de mieux.