•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les conséquences de la fermeture de la route de l'Alaska à Whitehorse

Panorama, ICI Première
Rattrapage du lundi 4 juillet 2022

Les conséquences de la fermeture de la route de l'Alaska à Whitehorse

Les étagères des supermarchés de Whitehorse plus en plus vides

Plan large des rayons vides du magasin.
Certains rayons de Wykes' Your Independent Grocer à Whitehorse étaient vides lundi à cause de la fermeture de la route de l'Alaska depuis vendredi soir.PHOTO : Radio-Canada / Vincent Bonnay
Panorama, ICI Première
PanoramaPublié le 5 juillet 2022

Le manque de denrées alimentaires est de plus en plus visible sur les tablettes des supermarchés au Yukon. C'est une des conséquences de la fermeture de la route de l'Alaska, endommagée vendredi par un torrent d'eau. Bien qu'elle soit désormais rouverte, les produits essentiels sont rationnés jusqu'aux nouvelles livraisons dans les prochains jours. Une situation qui oblige les commerçants à se réinventer, comme l'explique Edwin Veniat, co-propriétaire de la Crêperie La petite maison à Whitehorse.

« On va essayer de garder plus de stock ou d’offrir des produits différents ou d’enlever certaines choses de la carte momentanément. Ce qui est bien, c’est qu’au Yukon, on a une communauté très soudée et très compréhensive. On s'entraide. Et notre clientèle va comprendre si on enlève des produits de la carte. »

Lorsque la route de l’Alaska est fermée, les Yukonnais se retrouvent isolés. L’autosuffisance alimentaire et le développement de produits locaux, bien que ce soit un défi au territoire est une solution de plus en plus envisagée, comme le précise Edwin Veniat.

« L’autosuffisance alimentaire est une stratégie qui va s’implanter sur le moyen et long terme. C’est quelque chose dont le gouvernement travaille beaucoup. Depuis un mois ou deux, on a du lait fait au Yukon, qu’on n’avait pas avant. On a aussi quelques fermes d’oeufs, par exemple. »