•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

CSF  :  bilan d'une année scolaire en dents de scie

Panorama, ICI Première
Rattrapage du mercredi 29 juin 2022

CSF  :  bilan d'une année scolaire en dents de scie

Des gains, mais encore du travail pour le CSF

Carte indiquant le lieu de la future école francophone à Burnaby, des écoles Anne-Hébert et Des Pionniers.
Carte indiquant le lieu de la future école francophone à Burnaby, des écoles Anne-Hébert et Des Pionniers. PHOTO : Radio-Canada
Panorama, ICI Première
PanoramaPublié le 30 juin 2022

Une autre année scolaire s'est terminée aujourd'hui, bouleversée par la pandémie, mais aussi porteuse d'espoir avec l'achat de nouveaux terrains pour bâtir des écoles entre autres à Pemberton, Burnaby ou Saanich. Michel St-Amant, le directeur du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF), estime que même si le CSF semble parfois secret, le travail est bel et bien en cours pour offrir le meilleur aux élèves.

« Il y a sept projets actifs partout en province. Il y a des choses qu’on ne peut pas partager tout de suite publiquement. Le défi est d’éviter les batailles immobilières pour des terrains. »

— Une citation de  Michel St-Amant, directeur du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique

Samedi dernier, le conseil d'administration du CSF s'est réuni pour discuter de la prochaine année scolaire. Michel St-Amant ajoute que la rétention des élèves demeure une priorité.

« La rétention des élèves et d’offrir le plus rapidement possible la palette de cours complète. Dans nos régions, cette année, on a 14 écoles qui offrent des programmes de début à la fin secondaire. On a fait l’ajout de nouveaux cours. »

Michel St-Amant lance un appel aux enseignants qualifiés en mathématiques, sciences ou en soutien pédagogique, pour des postes que le CSF peine à recruter.