•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Électricité canadienne sans émissions d'ici 2035?

Panorama, ICI Première
Rattrapage du vendredi 27 mai 2022

Électricité canadienne sans émissions d'ici 2035?

Produire de l’électricité sans polluer serait une réalité au Canada

Des éoliennes.
Des éoliennesPHOTO : Radio-Canada / Martin Bilodeau
Panorama, ICI Première
PanoramaPublié le 28 mai 2022

Selon un rapport publié par des chercheurs de l'Université de Victoria et par la fondation David Suzuki, le Canada a les moyens de produire l'intégralité de son électricité sans générer de gaz à effet de serre dès 2035. Pour y parvenir, le Canada doit intensifier le développement des filières éoliennes et solaires selon Tom Green, conseiller principal en matière de changement climatique à la fondation David Suzuki et co-auteur du rapport.

« L’avantage avec les parcs éoliens est qu’on peut générer de l’électricité seulement deux ou trois ans après la construction d’un nouveau site. Et c’est tellement abordable à cause des technologies actuelles, alors on pourrait en mettre beaucoup sur le réseau. »

Le rapport suggère également d'établir une politique de coopération et d'échange interprovincial d'électricité propre.

« S’il y a beaucoup de vent dans une province, on peut l’exporter vers une autre province et échanger nos énergies propres. »

— Une citation de  Tom Green, conseiller principal en matière de changement climatique à la fondation David Suzuki

Tom Green explique qu’il faut miser sur l’énergie solaire et éolienne plutôt que sur la construction de nouveaux barrages hydroélectriques.

« Dans le rapport, on décourage de bâtir des barrages de plus de 100 mégawatts, ce qui représente un dixième du Site C. On reconnaît que ces gros projets sont problématiques au niveau écologique et coûtent très cher. »