•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Contrer l'inflation à l'épicerie

Panorama, ICI Première
Rattrapage du mardi 24 mai 2022

Contrer l'inflation à l'épicerie

Mieux consommer pour lutter contre l’inflation

Un homme tient une tirelire rose tandis qu'une femme y dépose de l'argent.
Une tirelirePHOTO : getty images/istockphoto / Ridofranz
Panorama, ICI Première
PanoramaPublié le 25 mai 2022

Le taux d'inflation continue de croître au Canada. En avril il était de 6,8 %. Du jamais vu en 31 ans! Cette inflation fait pression sur les finances des Canadiens. Pour étirer nos dollars, mais éviter toute frustration, il est important que notre budget reflète nos valeurs, comme l'explique Maryse Côté-Hamel, spécialiste en sciences de la consommation et professeure à l'Université Laval.

« On sait que tous les postes de dépense n'occupent pas la même importance pour nous. Certains vont accorder davantage d’importance à l’alimentation, d’autres aux vêtements, aux loisirs. Il faut prioriser nos postes de dépense pour diminuer nos dépenses dans ceux qui sont moins importants »

L’objectif, selon Maryse Côté-Hamel, est d’avoir une qualité de vie même si on réduit nos dépenses pour équilibrer notre budget mis à mal par l’inflation. Il y a des postes de dépense plus difficiles à modifier comme le coût du logement, la facture de téléphone ou d’électricité. Maryse Côté-Hamel explique qu’il est possible de diminuer notre facture d’épicerie en faisant des choix judicieux.

« En Colombie-Britannique, au Yukon et dans la majorité des provinces canadiennes, les aliments sains, les fruits, les légumes et les produits non transformés sont généralement détaxés. Donc, c’est une bonne façon d’économiser tout de suite »

— Une citation de  Maryse Côté-Hamel, spécialiste en sciences de la consommation et professeure à l'Université Laval

Le logement et le transport sont des dépenses où les marges de manœuvre sont plus réduites. Les changements, comme un déménagement ou le covoiturage par exemple, modifient notre style de vie et prennent plus de temps à organiser. Cela dit, pour maintenir un budget équilibré, il peut être utile de considérer également ces options, croit Maryse Côté-Hamel.