•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Fermeture du bureau de CBC/Radio-Canada à Moscou

Panorama, ICI Première
Rattrapage du mercredi 18 mai 2022

Fermeture du bureau de CBC/Radio-Canada à Moscou

Une escalade de restrictions à la liberté de la presse

La journaliste Tamara Alteresco participe à Tout le monde en parle par visioconférence.
Tamara Alteresco, correspondante de Radio-Canada à MoscouPHOTO : Avanti Groupe / Karine Dufour
Panorama, ICI Première
PanoramaPublié le 19 mai 2022

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé la fermeture du bureau de CBC/Radio-Canada à Moscou, et la révocation des visas et accréditations de ses journalistes. Une décision choquante, mais pas surprenante selon Colette Brin, professeure de journalisme à l'Université Laval et directrice du Centre d'études sur les médias.

« C’est une très mauvaise nouvelle. C’est aussi une démonstration de force comme celles auxquelles la Russie nous a habitués ces derniers mois. On voit une escalade de restrictions à la liberté de la presse, alors c’est un peu dans la continuité. »

— Une citation de  Colette Brin, professeure de journalisme à l'Université Laval et directrice du Centre d'études sur les médias.

La correspondante de Radio-Canada à Moscou, Tamara Alteresco, actuellement à Montréal, estime que pour avoir l’heure juste, les journalistes devront désormais communiquer à distance avec des Russes, qui prendront de grands risques pour leur parler. Une affirmation que seconde Colette Brin.

« C’est surtout dramatique pour les Russes. Les journalistes russes et la population russe m'inquiètent beaucoup parce que cela fait qu'ils sont totalement isolés. Ça fait une vingtaine d'années que Poutine persécute les journalistes en Russie. Et la population est en quelque sorte habituée à la propagande et au contrôle du Kremlin. »

CBC/Radio-Canada n’est pas le seul diffuseur public interdit en Russie. Dès février, la Russie a fermé les bureaux du diffuseur public allemand, considéré comme un agent étranger. Cela dit, Luce Julien, la directrice de l'information de Radio-Canada a confirmé vouloir ouvrir un nouveau bureau dans cette région du monde.