•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Chorale et démence

Panorama, ICI Première

Le chant choral pour contrer le déclin de la mémoire

Une dame agée qui écoute de la musique avec un sourire au visage.
La maladie d'Alzheimer ne semble pas altérer les capacités de perceptions musicales des patients, même à un stade relativement avancé. PHOTO : getty images/istockphoto / bbbrrn
Panorama, ICI Première
PanoramaPublié le 18 mai 2022

Voices in Motion, à Victoria, est une chorale formée de gens atteints de démence, d'alzheimer, ou de troubles cognitifs. L'initiative est née d'une étude des départements de psychologie, de sociologie, de soins infirmiers et de musique de l'Université de Victoria. Les chercheurs se sont intéressés à l'apport du chant choral pour contrer la maladie. Et les avantages sont grands comme l'explique Erica Phare-Bergh, cheffe de chœur de Voices in Motion.

« Les chercheurs ont réalisé que les gens étaient plus heureux, moins dépressifs, moins stigmatisés, moins isolés et surtout que le déclin de leur mémoire était ralenti quand ils chantaient en groupe. »

— Une citation de  Erica Phare-Bergh, cheffe de chœur de Voices in Motion

La chorale est aussi formée d’aidants naturels, à qui la chorale offre un répit et du soutien. Des étudiants se sont également joints au groupe pour aider les chanteurs qui oublient une note ou quelques passages. Les échanges entre les générations touchent particulièrement Erica Phare-Bergh.

« Souvent, on pense que les gens qui ont l’alzheimer sont sombres, pas engagés, mais les gens dans la chorale sont attentifs à la musique, ils travaillent fort, et la musique leur apporte beaucoup de joie. »

— Une citation de  Erica Phare-Bergh, cheffe de chœur de Voices in Motion

Voices in Motion a été créé en 2018. La pandémie a mis un frein aux recherches, mais les chercheurs ont l’intention de poursuivre leurs études dans les mois à venir.