•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les hôpitaux du Grand Victoria sont au maximum de leur capacité

Panorama, ICI Première
Rattrapage du mardi 26 avril 2022

Les hôpitaux du Grand Victoria sont au maximum de leur capacité

Des hôtels pour accueillir des patients

Personnel soignant.
Quatre employés médicaux marchent de dos dans un couloir d'hôpital.PHOTO : iStock
Panorama, ICI Première
PanoramaPublié le 27 avril 2022

Les hôpitaux du Grand Victoria sont au maximum de leur capacité et pour reloger certains patients, les administrateurs songent à louer des chambres d'hôtel. Une idée farfelue qui démontre les failles de notre système de santé selon Damien Contandriopoulos, professeur à l'école de sciences infirmières de l'Université de Victoria et spécialiste des politiques de santé publique.

Il faut voir cette idée étrange comme étant un signe de la sévérité de ce qui se passe sur le terrain. La situation dans les hôpitaux est réellement préoccupante. Ça touche tout le monde. Ceux qui sont tombés à vélo, ceux qui ont le cancer et ont besoin de suivi, il ne faut pas se dire que si on n’attrape pas la COVID, on est OK. C’est un danger pour tout le monde d’avoir un système hospitalier à genou.

L’idée de reloger des patients à l’hôtel n’est pas réaliste selon Damien Contandriopoulos, puisqu’il estime que ce n’est pas un problème d’espace qui fragilise le système de santé.

Quand on dit manque de lits à l’hôpital, on ne parle pas du meuble. On n’a pas de problème pour trouver des endroits où coucher les patients. Il y a un problème de personnel et des soins qui vont avec. À l’hôpital, on n’a pas plein d’infirmières, de préposés et de spécialistes qui pourraient aller travailler à l’hôtel.