•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Consultation publique pour la gestion et la protection des bassins versants

Panorama, ICI Première
Rattrapage du mardi 25 janvier 2022

Consultation publique pour la gestion et la protection des bassins versants

La C.-B. veut protéger ses bassins versants

Une femme est debout devant un secteur inondé de Merritt qui comprend quelques maisons et des clôtures renversées.
Une femme est debout devant un secteur inondé de Merritt, en Colombie-BritanniquePHOTO : Radio-Canada / Maggie MacPherson
Panorama, ICI Première
PanoramaPublié le 26 janvier 2022

Le gouvernement provincial s'engage à développer une stratégie de ses bassins versants pour protéger l'accès à l'eau potable, assurer le maintien des écosystèmes et se préparer aux impacts des changements climatiques. Un forum de discussion en ligne sera mis sur pied où les Britanno-Colombiens sont invités à partager leurs idées. L'hydrogéologue Gilles Wendling salue cette initiative qu'il qualifie d'essentielle, mais aimerait que la province aille plus loin et crée un ministère de l'Eau.

On croit faussement que l’eau sera toujours abondante et bonne au Canada. Et on se rend compte que ce n’est pas le cas. On a d’abord mis en place des ministères de la Forêt et de l’Énergie en se disant que l’on va traiter de l'eau de façon secondaire. Maintenant, on devrait avoir une approche différente et dire que l’eau est une priorité.

Pour Gilles Wendling, la consultation publique est capitale. Bien comprendre les intérêts et les soucis de l’industrie forestière, des pêcheurs ou des communautés autochtones vont permettre d’établir des législations justes pour tous.