•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plan incomplet de vaccination des enfants au Yukon

Panorama, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 24 novembre 2021

Plan incomplet de vaccination des enfants au Yukon

COVID-19 : le point sur la situation sanitaire au Yukon

André Corriveau parle dans un micro lors d'une conférence de presse.
Le médecin hygiéniste en chef par intérim, André Corriveau, fait le point sur la COVID-19 au Yukon.PHOTO : Radio-Canada / Jackie Hong
Panorama, ICI Première.
PanoramaPublié le 25 novembre 2021

Devant la recrudescence des cas de COVID-19 au territoire, le gouvernement du Yukon a déclaré l'état d'urgence sanitaire et imposé de nouvelles mesures depuis deux semaines. Une initiative payante, comme le confirme le Dr André Corriveau, médecin hygiéniste en chef du Yukon par intérim.

La semaine dernière, on a vu une stabilisation des cas. [...] La montée en flèche a cessé et l’on commence à voir depuis le week-end une baisse. Si tout va comme prévu, la baisse devrait accélérer dans les prochains jours et l’on s’enligne pour lever certaines restrictions comme prévu en date du 3 décembre.

Le territoire du Grand-Nord s’apprête maintenant à offrir le vaccin contre la COVID-19 aux jeunes de 5 à 11 ans, qui représentent un quart des cas actifs. Les autorités sanitaires vont ouvrir la prise de rendez-vous de manière « imminente », selon le Dr André Corriveau.

« On prévoit d’évaluer nos données à la fin de la semaine ou pendant le week-end, et de faire des recommandations par rapport à la relaxation des mesures à partir du 3 décembre. »

— Une citation de  Dr André Corriveau, médecin hygiéniste en chef du Yukon par intérim

Le médecin hygiéniste en chef du Yukon par intérim rappelle enfin que le Yukon faisait jusqu’à présent office d’exemple à suivre au pays avec un très fort taux de vaccination, ce qui lui a permis de bien résister à cette nouvelle poussée des cas de contamination.