•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Cohabiter avec la faune en ville

Panorama, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 22 octobre 2021

Cohabiter avec la faune en ville

Un groupe de castors sème la controverse à Cranbrook, en C.-B.

Un castor dans l'eau.
Une famille de castors a élu domicile dans le lac Idlewild, situé dans un parc municipal de Cranbrook, en Colombie-Britannique.PHOTO : fournie par Colleen Bailey
Panorama, ICI Première.
PanoramaPublié le 23 octobre 2021

Une famille de castors s'est installée dans le lac du parc Idlewild situé au cœur de la municipalité de Cranbrook dans les Kootenays. Leur présence divise les résidents.

Les castors ont construit un barrage et les élus municipaux craignent que le parc soit inondé. Les rongeurs vont donc être relocalisés au printemps. Certains résidents croient qu'il existe des moyens alternatifs pour cohabiter avec eux. Une réflexion que partage Catherine Verreault, directrice par intérim du Parc de la Gatineau à la commission de la capitale nationale.

« C’est certain qu’il faut apprendre à cohabiter. On peut changer la trajectoire de l’eau ou mettre des cages à certains endroits pour bloquer l’accès et inciter le castor à faire son barrage où on le voudrait, habituellement loin des infrastructures. »

— Une citation de  Catherine Verreault, directrice par intérim du Parc de la Gatineau à la commission de la capitale nationale.

À Cranbrook, on souhaite déplacer la famille de castor parce qu'on croit que le parc urbain Idlewild n'est pas un habitat naturel pour les castors.

« Relocaliser ou même exterminer les castors, ce n’est pas une bonne idée parce que si c’est un habitat propice et bien une autre famille va venir s'installer plus tard »

— Une citation de  Catherine Verreault, directrice par intérim du Parc de la Gatineau à la commission de la capitale nationale.