•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Table ronde sur l'entrée en vigueur aujourd'hui de la carte vaccinale en C.-B.

Panorama, ICI Première.
Rattrapage du lundi 13 septembre 2021

Table ronde sur l'entrée en vigueur aujourd'hui de la carte vaccinale en C.-B.

Entrée en vigueur du passeport vaccinal, une mesure qui divise la population

Une manifestante tient une pancarte contre l'entrée en vigueur du passeport vaccinal en Colombie-Britannique
Manifestation devant l'Hôtel de ville de Vancouver contre l'entrée vigueur du passeport vaccinal en Colombie-BritanniquePHOTO : Radio-Canada / Chloé Dioré de Périgny
Panorama, ICI Première.
PanoramaPublié le 14 septembre 2021

Les Britannos-colombiens doivent désormais prouver qu'ils ont reçu au moins une dose de vaccin contre la Covid-19 pour assister à des événements culturels et sportifs, pour se rendre dans un restaurant ou une boîte de nuit ou encore aller s'entraîner à l'intérieur.

Ce matin, après avoir téléchargé rapidement l’application, Boyd Thomson, instructeur de yoga, a demandé la preuve de vaccination à ses clients. Le processus s’est fait sans trop de complications et ses yogis accueillent d’un bon œil cette nouvelle mesure.

« Tu sais que tout le monde dans la salle est vacciné, alors on offre la tranquillité d’esprit »

—  Boyd Thomson, co-propriétaire de Stretch Yoga

Pour Stéphane Facon, propriétaire du restaurant Bouchons bistro à Kelowna, l’arrivée du passeport vaccinal est une décision sanitaire qui s’impose pour freiner la transmission et en finir avec la pandémie. Même si les manifestations anti-passeport vaccinal sont fréquentes dans sa région, il espère ne pas avoir trop d’altercations avec des clients réfractaires.

« Je ne vais pas appeler la police, ils ont d’autres choses à faire mais la solution pour ceux qui ne sont pas vaccinés est de prendre des plats pour emporter »

—  Stéphane Facon, propriétaire de Bouchons bistro à Kelowna

Selon la médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry, le passeport vaccinal est une mesure temporaire, essentielle en ce moment pour combattre la pandémie.

Un point de vue partagé par Vardit Ravitsky professeure de bioéthique à l'École de santé publique de l'Université de Montréal.

« Du point de vue de l’éthique de la santé publique, c’est une mesure sanitaire qui est appropriée, nuancée, justifiée,vraiment la bonne chose à faire en ce moment avec les variants »

—  Vardit Ravitsky, professeure de bioéthique à l'École de santé publique de l'Université de Montréal

Elle ajoute toutefois qu’il faut être vigilant pour conserver un bon équilibre entre liberté individuelle et bien commun.