•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Santé mentale avec Frédérick Grouzet : l'art comme vecteur de réconciliation

Une femme de dos qui dessine dans un cercle. Ce sont surtout des traits de pastels de couleur.
L'art-thérapie permet aux jeunes Autochtones de s'exprimer au sujet de la réconciliation.PHOTO : Radio-Canada / Geneviève Proulx
Panorama, Émission, Première avec Grégory Bernard
PanoramaPublié le 30 septembre 2022

Dans sa chronique sur la santé mentale, Frédérick Grouzet, professeur de psychologie à l'Université de Victoria, nous parle d'un programme artistique à l'Assemblée législative de Victoria qui permet aux jeunes de s'exprimer sur la réconciliation.

Le programme s’appelle L’art de la réconciliation. Les jeunes participants en apprennent plus sur la culture autochtone, sur les pensionnats, sur la réconciliation. C’est de l’art-thérapie , précise l’universitaire.

Le but est de créer une œuvre d’art qui représente la réconciliation et qui sera exposée à la fin du programme , ajoute Frédérick Grouzet.