•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Panorama, ICI Première
Panorama, ICI Première
Panorama

Rattrapage du lundi 24 janvier 2022

Résumé

  • 15 heures 30 minutes

    Les nouvelles de la Colombie-Britannique et du Yukon

  • 15 heures 39 minutes

    Les prévisions météorologiques en C.-B. et au Yukon

  • 15 heures 41 minutes

    Chanson du jour  :  Elza Soares, du chant à la lutte

  • 15 heures 49 minutes

    Les sports, avec Marc-Éric Bouchard

  • 16 heures 6 minutes

    Tour de table avec l'équipe de Panorama

  • 16 heures 11 minutes

    Les prévisions météorologiques en C.-B. et au Yukon

  • 16 heures 17 minutes

    Le cri d'alarme du secteur événementiel

    Une salle de réception montée pour un mariage.

    Le cri d'alarme du secteur événementiel

    Le 20 janvier dernier, la médecin hygiéniste en chef Bonnie Henry a assoupli quelques restrictions pour faire face à la pandémie de COVID-19, mais les rassemblements intérieurs organisés, comme les réceptions de bureau ou les célébrations de mariage, demeurent interdits jusqu'au 16 février. Une décision incomprise des organisateurs d'événements, comme Laurent Glasroth, directeur des opérations culinaires à Edge catering, qui se disent au bord du gouffre et craignent que l'industrie s'effondre.
  • 16 heures 29 minutes

    Les nouvelles de la Colombie-Britannique et du Yukon

  • 16 heures 33 minutes

    Cours en ligne et balados pour répondre à l'intérêt pour la musique de chambre

  • 16 heures 46 minutes

    Chronique politique fédérale

  • 17 heures 6 minutes

    Au menu de la dernière heure de l'émission avec Olivier Mercure

  • 17 heures 10 minutes

    Les prévisions météorologiques en C.-B. et au Yukon

  • 17 heures 15 minutes

    Émilie Castonguay devient directrice générale adjointe des Canucks

  • 17 heures 26 minutes

    Début du procès de l'ancien greffier de l'Assemblée législative de C.-B.

    Portrait de Craig James, cadré sur le visage sur fond neutre.

    Rare procès d’un greffier en C.-B.

    Le procès de Craig James, l'ancien greffier de l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique est en cours pour les six prochaines semaines. Il a plaidé non coupable à cinq chefs d'accusation de fraude et d'abus de confiance. Craig James est entre autres accusé d'avoir fait passer plusieurs dépenses personnelles pour des dépenses professionnelles. Pour Yvon Dandurand, professeur émérite en criminologie à l'Université de la vallée du Fraser, ce type de procès est rare, mais nécessaire pour aller au fond des choses.
  • 17 heures 37 minutes

    Les risques de faillite sont en hausse au Canada