•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Normand Bourgault : Les techniques de vente des supermarchés d'aujourd'hui

On n'est pas sorti de l'auberge, ICI Première.
Audio fil du 23 juin 2018

Normand Bourgault : Les techniques de vente des supermarchés d'aujourd'hui

Les supermarchés se servent maintenant de nos préférences personnelles

Une femme regarde une bouteille d'huile dans un rayon de supermarché.
Au Canada, 33 % des huiles d’olive ne respectent pas les standards de qualitéPHOTO : iStock
On n'est pas sorti de l'auberge, ICI Première.
On n'est pas sorti de l'aubergePublié le 24 juin 2018

« À l'époque [en 1962], on séparait les consommateurs en fonction de leur revenu. Puis, on s'est aperçu au tournant des années 2000 que le revenu était un très mauvais prédicteur des achats », explique le spécialiste en marketing alimentaire Normand Bourgault.

Pour la même raison, le genre du consommateur n'est de nos jours plus utilisé pour prévoir ce qu'ils achèteront.

« On utilise des classifications qui sont basées davantage sur les valeurs, les activités, les intérêts et les opinions des individus. »

— Une citation de  Normand Bourgault

Les cartes de fidélité sont l’un des moyens utilisés par les supermarchés pour en apprendre davantage sur les consommateurs.

Chantal Lamarre explique les techniques de vente qui étaient utilisées en 1962.