•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Lisa Koperqualuk : Découvrir la nourriture inuite

On n'est pas sorti de l'auberge, ICI Première.
Audio fil du 29 avril 2017

Entrevue avec Lisa Koperqualuk : Découvrir la nourriture inuite

On mange la nourriture inuite crue et assis par terre

Des Inuits mangent de la viande et du poisson cru de manière traditionnelle
Des Inuits mangent de la viande et du poisson cru de manière traditionnellePHOTO : Radio-Canada
On n'est pas sorti de l'auberge, ICI Première.
On n'est pas sorti de l'aubergePublié le 1 mai 2017

Manger du caribou, du phoque, du béluga et de l'omble de l'Arctique est une tradition pour les Inuits. Anthropologue à l'emploi de la Commission scolaire Kativik, Lisa Koperqualuk raconte qu'elle mangeait cette viande crue assise sur le sol dans son enfance.

Neuf cents Inuits vivent dans la grande région de Montréal. La semaine dernière, une quarantaine d'entre eux se sont réunis au Centre d’emploi Ivirtivik de Verdun pour le festin annuel de nourriture inuite ramenée du Grand Nord par les aînés. Lisa Koperqualuk explique qu’il est difficile de maintenir les traditions, car ces aliments ne se trouvent pas ailleurs que dans le Nord. « Mes deux enfants ont grandi à Montréal, je n’ai pas beaucoup introduit la nourriture inuite à la maison. Quand j’en mange, ils me disent non », raconte-t-elle. Elle ajoute qu’ils ont goûté le caribou cuit avec du ketchup.

Pour voir les photos du festin

 

Les Inuits sont les seuls à avoir des permis pour chasser la baleine et le béluga, celui du Grand Nord seulement parce que le béluga du Saint-Laurent est menacé, donc protégé.