•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le symbolisme dans les vidéoclips : Discussion avec D. Charette et M. St-Victor

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Audio fil du jeudi 17 mai 2018

Le symbolisme dans les vidéoclips : Discussion avec D. Charette et M. St-Victor

Les vidéoclips This Is America, Pynk et Humble : le symbole au service de l'activisme

Des captures d'écran des vidéoclips des chansons This is America, Pynk et Humble.
Des captures d'écran des vidéoclips des chansons This is America, Pynk et Humble. PHOTO : Childish Gambino / Janaelle Monae / Kendrick Lamar
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudraPublié le 18 mai 2018

« Les artistes [comme Janelle Monáe, Kendrick Lamar et Childish Gambino] ont grandi avec le pouvoir du vidéoclip. Ce sont les enfants de Michael Jackson et de Prince », rappelle Didier Charette, qui est lui-même réalisateur de clips. Avec la stratège en communications Martine St-Victor, il souligne le pouvoir d'évocation des symboles visuels utilisés par ces artistes.

Selon eux, la grande portée du vidéoclip s'explique notamment parce qu’il permet à des gens qui ont de différents niveaux d’éducation ou de curiosité d’en retirer ce qu’ils veulent. « C’est plus que le support visuel d’une chanson », s’entendent-ils pour dire.

« Parce que c’est court, on peut le revoir plusieurs fois et tirer des conclusions différentes chaque fois. »

—  Martine St-Victor, Stratège en communications

En effet, les vidéoclips cités en titre ont le pouvoir d’attirer l’attention de ceux qui n’ont aucune idée de la situation sociopolitique des États-Unis.