•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Audio fil du mardi 14 novembre 2017

Heure du conte avec une drag queen : Expérience de Sébastien Potvin

Une drag queen à la bibliothèque : la rencontre de deux mondes

Publié le 15 novembre 2017
Sébastien Potvin est enseignant et représentant syndical le jour et drag queen le soir. Il est photographié en habit de jour dans le studio 18 de Radio-Canada.
Sébastien Potvin est enseignant et représentant syndical le jour et drag queen le soir.PHOTO : Radio-Canada / Laurent Boursier

C'est corseté, vêtu d'une grande robe bleue et juché sur des talons hauts que Sébastien Potvin, dont le nom de drag queen est Barbada de Barbadès, a animé l'Heure du conte à la Grande Bibliothèque à la fin d'octobre. Sa prestation hors du commun – tant pour une drag queen que pour la bibliothèque – a attiré beaucoup plus de gens qu'à l'habitude, signe que son message d'ouverture à la diversité ne laisse pas les gens indifférents.

« Il y a eu des réactions mitigées lors de l’annonce sur les réseaux sociaux, concède Sébastien Potvin, qui est professeur de musique au primaire le jour. Mais ça fait partie de la game. Je suis conscient que je fais un métier qui ne passe pas inaperçu. » Il considère qu’il est important de mettre les enfants en contact avec des réalités qui sont différentes des leurs dès un jeune âge. « En même temps, je savais que les enfants qui étaient là avaient été préparés par leurs parents. »

Sébastien Potvin / Barbada de Barbadès

Radio-Canada / ICI ARTV

C’est avec cette idée en tête qu’il a choisi des livres qui parlent de diversité et de différence. Tango à deux papas, Je veux être une cowgirl et Le petit garçon qui aimait le rose font partie des titres que Barbarda Barbadès a présentés aux enfants de tous les âges.