•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

TAO et l’importance de connecter, avec Shad

PHOTO : Vanessa Heins
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudraPublié le 21 octobre 2021

« On a encore un problème dans le monde du rap canadien. Je ne connais pas la solution ni la raison, mais il y a très peu de connexions entre les scènes francophones et anglophones », se désole Shad, dont la musique est peu jouée par les radios québécoises. Le rappeur ontarien qui profite toujours de son arrivée à Montréal pour faire le plein de musiques locales espère que des ponts plus solides se feront entre les différentes communautés hip-hop du pays. L'artiste nous parle de la collaboration de son père et sa mère, et de ses liens avec ses ancêtres, sur son nouvel album, TAO.

En 2013, CBC Music place Shad deuxième dans sa liste des 25 plus grands rappeurs canadiens de tous les temps. Il a également gagné un prix Juno en 2011 et se retrouve fréquemment sur la courte liste du Polaris. On peut également l’écouter aux commandes de l’émission Hip Hop Evolution sur Netflix.

Son album TAO est sorti le 1er octobre 2021 sous l’étiquette Secret City Records.