•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Rattrapage du 27 mai  2021 : Point de vue d'ados, et colonialisme médical

Joyce Echaquan et le colonialisme médical avec Samir Shaheen-Hussain, pédiatre

Des œuvres pour comprendre le colonialisme médical

Publié le 28 mai 2021
Le Dr Samir Shaheen-Hussain, pédiatre urgentiste, témoignait à la Commission Viens lors de son passage à Montréal le 21 mars 2018.
Le Dr Samir Shaheen-Hussain, pédiatre urgentiste, témoignait à la Commission Viens lors de son passage à Montréal le 21 mars 2018.PHOTO : Radio-Canada

Intersectionnalité, colonialisme médical, racisme systémique, déterminants structurels, sociaux et historiques de la santé : voilà des termes importants pour bien comprendre – et pour éviter que se reproduise – un drame comme celui de la mort de Joyce Echaquan, selon le Dr Samir Shaheen-Hussain, pédiatre urgentiste. Ce sont toutefois des notions complexes. C'est pourquoi le médecin et coauteur de Plus aucun enfant autochtone arraché propose des extraits de quelques œuvres pour mieux comprendre leurs significations.

« On ne choisit pas où l'on naît, et on ne peut pas être tenus responsables des injustices infligées par des générations antérieures, mais on doit certainement agir pour que ces injustices cessent. »

—  Dr Samir Shaheen-Hussain, pédiatre urgentiste