•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Bulle musicale avec P'tit Belliveau

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.

P’tit Belliveau rend hommage à son idole avec …chante Baptiste

P'tit Belliveau chante et s'accompagne au banjo durant une prestation pour Version originale.
P'tit Belliveau, musicien country, folk et bluegrass de la Baie Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse, en 2019.PHOTO : Radio-Canada
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudraPublié le 19 mars 2021

Rebecca Makonnen prend des nouvelles de Jonah Guimond, alias P'tit Belliveau, qui s'est récemment réinstallé la baie Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse, où il a grandi. Encore dans les boîtes et en quarantaine, l'auteur-compositeur-interprète a lancé ce jeudi un microalbum intitulé ...chante Baptiste, en hommage à son idole Baptiste Comeau, qu'il souhaite faire découvrir à un plus large public. Écoutez l'entretien pour entendre une version acoustique de la chanson Les Earwigs.

De son propre aveu, P’tit Belliveau n’était pas un adepte du style musical de Baptiste Comeau lorsqu’il entendait ses chansons sur les ondes du 104,1 FM CIFA, une radio communautaire à la baie Sainte-Marie. En grandissant, ça m’intéressait moyen, à cause que c’était ça que les aînés écoutaient. So, je l’ignorais quasiment. C’était juste du background. But, en grandissant, je me suis mis à apprécier la vibe de CIFA.

Selon lui, la musique de Baptiste Comeau n’était pas très accessible et elle était même parfois mal enregistrée. Son opinion à son sujet a changé au fil des années.

« C’est acutally des supers bonnes tounes. Les lyrics sont drôles puis les mélodies sont vraiment awesome. »

— Une citation de  P'tit Belliveau, auteur-compositeur-interprète