•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.

Le disco dépoussiéré de Barry Paquin Roberge

Publié le 5 mars 2021
Barry Paquin Roberge.
Barry Paquin RobergePHOTO : Stacey Lee et Bruno Destombes

« On est dans la frivolité, le groove, le crémage, on embrasse le kitsch à qui mieux mieux. » Selon Marc-André Mongrain, le trio montréalais trouve le juste équilibre entre la légèreté et le mordant sur son deuxième album, intitulé Exordium to Ecstasty. La troupe fait preuve d'une certaine ambition dans son approche, mais daigne quand même faire quelques clins d'œil aux classiques des Bee Gees et d'ABBA. Le chroniqueur explique à Rebecca Makonnen pourquoi les DJ de mariages devraient porter attention à Barry Paquin Roberge.

« Il ne se fait vraiment pas plus fruité que Barry Paquin Roberge; c’est vraiment dégoulinant de jus funky, de chair disco et de pelures psychédéliques. »

—  Marc-André Mongrain, chroniqueur culturel