•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La présence des personnes transgenres dans la culture populaire : Discussion

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Audio fil du mardi 31 janvier 2017

La présence des personnes transgenres dans la culture populaire : Discussion

De La cage aux folles à Laurence Anyways : l'image des trans à la télé a changé

Le film Laurence Anyways parle de la transition de Laurence, qui ne souhaite plus vivre dans le corps d'un homme.
Le film Laurence Anyways parle de la transition de Laurence, qui ne souhaite plus vivre dans le corps d'un homme. PHOTO : Remstar
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudraPublié le 1 février 2017

Malgré une multiplication des personnages trans à la télévision, la représentation qui en est faite manque parfois de sensibilité ou de vision, croit Chris Bergeron, directrice de création chez Cossette, qui a commencé à se féminiser il y a une dizaine d'années. En compagnie de Manon Dumais, elle note tout de même un progrès qui a été fait au court des dernières années, mais considère qu'il reste beaucoup à faire.

« Dans la série Transparent et dans Laurence Anyways, c’est un acteur blanc straight qui joue les trans. Mais ce n’est pas grave, l’effet est là. C’est comme le hip-hop. On a eu besoin de 8 Miles avant d’accepter Straight Outta Compton », souligne Chris Bergeron.

Pour Manon Dumais, la télévision québécoise a énormément évolué. On est de moins en moins dans la caricature. « Depuis La cage aux folles, il y a eu Laurence Anyways, qui a traité le sujet avec beaucoup de respect, souligne la journaliste culturelle. La progression des trans est semblable à celle des homosexuels à l’écran il y a 30 ans. »

Les transgenres ont de plus en plus de visibilité à la télévision et au cinéma, comme en témoigne la nomination de l’actrice trans Gabrielle Tremblay pour aux prix Écrans canadiens pour le meilleur rôle dans le film Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau. De nombreuses téléséries américaines comme Orange Is the New Black, Sense8 ou Transparent ont elles aussi attiré l’attention du public.