•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Audio fil du lundi 13 mai 2019

Entrevue avec l'artiste Cyndie Belhumeur

Parasitisme : une exposition inquiétante et séduisante sur l'envahissement numérique

Publié le 14 mai 2019
Cyndie Belhumeur pose devant une installation de collages colorés et de fils réseaux.
L'installation « Parasitisme » de Cyndie Belhumeur est présentée à Ausgang dans le cadre du Festival Vue sur la Relève. PHOTO : Cyndie Belhumeur

Les objets connectés et les nouvelles technologies ne sont plus confinés à l'univers numérique : ils ont parasité nos vies réelles, parfois à notre insu. L'artiste visuelle et muraliste Cyndie Belhumeur matérialise ces liens parfois inusités et invisibles entre le numérique et le réel, dans une installation artistique qui confronte le spectateur à son propre regard.

« Le spectateur est placé dans une position de voyeur. C'est déshumanisé, l'ambiance est un peu glauque. La pièce séduit, mais fait peur en même temps. »

—  Cyndie Belhumeur

Cyndie Belhumeur présente son installation Parasitisme (Nouvelle fenêtre) au Festival Vue sur la relève, qui a lieu du 15 au 17 mai à Ausgang Plaza (6524, rue Saint-Hubert).