•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Audio fil du jeudi 14 mars 2019

Le film Genèse de Philippe Lesage : Entrevue avec Édouard Tremblay-Grenier

Le comédien Édouard Tremblay-Grenier a plus d'un tour dans son sac

Publié le 15 mars 2019
Édouard Tremblay-Grenier, enfant
Les démons, de Philippe LesagePHOTO : FunFilm Distribution Inc.

Le jeune comédien Édouard Tremblay-Grenier, vous l'avez vu dans la série télévisée L'auberge du chien noir, puis dans les films Les affamés, de Robin Aubert, et Les démons, de Philippe Lesage. C'est aussi l'une des vedettes du nouveau film de ce même réalisateur, Genèse. Une production déjà acclamée dans les festivals et qui sort en salle vendredi. À seulement 16 ans, il est indéniablement une étoile montante de la scène artistique québécoise.

La pomme n’est pas tombée très loin de l’arbre pour Édouard Tremblay-Grenier. Fils de Daniel Grenier, de la formation humoristique les Chick'n Swell, et de la chanteuse Mara Tremblay, il a ses deux pieds déjà bien ancrés dans l’univers artistique.

En plus de composer et d’interpréter des chansons, le comédien est aussi d’un naturel comique. Ce n’est pas étonnant qu’il affirme être fortement inspiré par l’acteur et humoriste Jim Carrey.

« Ses yeux parlent tellement! Il a tellement le contrôle de ses muscles de la face », souligne-t-il, admiratif.

Le jeune comédien se dit particulièrement interpellé par la performance de l’Américain dans le film Eternal Sunshine of the Spotless Mind, de Michel Gondry, qu’il a écouté ni plus ni moins que six fois dans les deux derniers mois.

Il s’adonne présentement aux rouages de l’humour et de la musique en occupant la scène avec sa famille pour la première partie du spectacle de son père.

« Les premières parties, je les fais avec [ma mère] et mon frère. On fait mes chansons. Mon frère est à la basse, et ma mère, au drum », raconte-t-il.

Des démons semblables

Quatre ans après la sortie du film Les démons, de Philippe Lesage, le réalisateur réitère sa confiance envers le jeune comédien pour son nouveau film, Genèse.

« On connecte beaucoup, Philippe et moi. On a la même énergie. Ça fait en sorte que les rôles qu'il me donne, c'est un peu lui et moi en même temps. »

—  Édouard Tremblay-Grenier

Cette connexion se concrétise aussi à travers les peines d’amour, l'une des grandes thématiques du film.

« Je vis juste des chagrins d’amour, les trois quarts du temps. Mais c’est ce qui me fait composer des chansons. Il faut voir le bon côté », dit-il à la blague.

On peut d’ailleurs entendre l’une de ses compositions dans le film Genèse. Une trentaine de compositions de son cru dorment en ce moment dans ses tiroirs. Il espère, un jour, en faire un album.