•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Répétition des remerciements de Beyries en vue de l'ADISQ

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Audio fil du lundi 22 octobre 2018

Répétition des remerciements de Beyries en vue de l'ADISQ

Les artistes pratiquent leurs remerciements pour l'ADISQ : Beyries

Beyries au concert intime d'Alexandre Désilets.
Beyries en prestation au studio 12, décembre 2017.PHOTO : Radio-Canada
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudraPublié le 23 octobre 2018

« Je voulais remercier le public... ». On en a soupé des clichés lors des remerciements de gala. En prévision de celui l'ADISQ, qui sera présenté le 28 octobre, nous offrons toute la semaine le micro aux artistes pour leur permettre de pratiquer leurs remerciements. L'auteure-compositrice-interprète Beyries brise la glace. Elle est finaliste dans la catégorie spectacle de l'année anglophone pour son spectacle Landing.

Extrait des remerciements de Beyries

« Je suis particulièrement reconnaissante de recevoir ce prix, car il y a deux ans je n'avais pas imaginé devenir auteure-compositrice-interprète, et encore moins faire des spectacles.

Lorsque j'ai fait un de mes premiers spectacles devant public (lire ici : quelques personnes qui boivent de la Rickard's Red en faisant dos à la scène) à Hearst, Ontario, je me demandais vraiment qu'est-ce que je faisais là. C'était tellement surréel que j'ai voulu arrêter mon spectacle en plein milieu, mais ma gérante, qui était en première rangée m'a chaudement conseillé de continuer même si personne ne m'écoutait. Merci Emmanuelle Girard de toujours crier et applaudir avec vigueur pour finalement entraîner le reste des spectateurs. Aussi, je venais de signer un contrat de disque, alors que je ne savais même pas comment brancher une guitare... Je devais continuer. »