•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Conseils au mot woke pour survivre à 2022 : Chris Bergeron et Jeanbart

On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
Rattrapage du 14 déc. 2021 : Une émission dédiée au mot woke

Conseils au mot woke pour survivre à 2022 : Chris Bergeron et Jeanbart

Quelques conseils pour que le mot « woke » traverse l'épreuve du temps

Dans un contexte de combat en matière de justice sociale, cette expression définit quelqu’un qui est alerte aux injustices qui peuvent avoir lieu autour de lui.
Dans un contexte de combat en matière de justice sociale, cette expression définit quelqu’un qui est alerte aux injustices qui peuvent avoir lieu autour de lui.PHOTO : Radio-Canada / Sophie Leclerc
On dira ce qu'on voudra, ICI Première.
On dira ce qu'on voudraPublié le 15 décembre 2021

Ridiculisé, diminué, moqué... On peut certainement affirmer que le mot « woke » a été malmené en 2021. Comment faire pour que cette expression qui convoque l'éveil social survive à l'année prochaine? Les deux wokes en puissance que sont Chris Bergeron et Jeanbart viennent à la rescousse en proposant quelques idées novatrices; trouver des synonymes à ce mot mal aimé, créer un festival qui pourrait s'appeler Wokesheaga, faire appel à des influenceurs et influenceuses TikTok, etc.